Activités

Présentation de l'association Missions Soutenir l'association Partenaires

Présentation de l'association

Le Liège Gascon

L’association « LE LIÈGE GASCON » a pour but de coordonner et de développer toutes actions destinées à :

  • Inventorier et faire connaître le potentiel des subéraies de l’Aquitaine, ainsi que leur aptitude à l’exploitation de leur liège dans un esprit de préservation des milieux naturels et dans un souci de gestion durable.
  • Préparer et organiser les récoltes annuelles de liège des régions concernées et pérenniser la filière liège d’aquitaine
      Favoriser la connaissance de la filière liège et de l’ensemble de ses acteurs
  • Faire connaître les compétences respectives des professions de la forêt et de l’industrie du liège afin de promouvoir l’authenticité de leur relation et de permettre le suivi du liège des subéraies jusqu’aux transformateurs de liège.
  • Préserver, développer et valoriser par tous les moyens y compris la protection, les connaissances techniques et le savoir-faire local, et favoriser le travail et la main d’½uvre locale pour le travail du liège de la forêt à la production finale.

Recycliège

Le collectif a pour but l’organisation de la collecte des bouchons exclusivement en liège par les associations ayant un but humanitaire.
Ce contrat est le témoignage de notre volonté d’établir une relation sincère et loyale et de participer ainsi pleinement à la réussite de cette action humanitaire et écologique.

Missions

Après l’inventaire de la ressource existante, la relance de la filière liège gasconne s’oriente aujourd’hui vers deux types d’actions principales :

  • la récolte et la valorisation de l’existant, amorcées depuis 2000 sur notre initiative,
  • la promotion et le développement du Chêne-liège, en profitant de la dynamique naturelle et par des essais de plantations

La récolte et la valorisation de l’existant passent notamment par la remise en production des arbres non exploités depuis plusieurs décennies, ainsi que par le démasclage des arbres qui n’ont jamais été écorcés. Une première levée dont les produits (liège surépais et liège mâle) seront de mauvaise qualité, est nécessaire afin que repousse, en 10 à 15 années, un liège de bonne qualité utilisable dans nos industries (liège femelle). Ainsi, notre action s’inscrit dans le long terme.

Afin que les générations futures puissent profiter de cette ressource, notre démarche doit s’inscrire dans une optique de gestion durable.
Pour cela,  les récoltes sont planifiées dans le temps afin d’assurer une production de liège continue et homogène d’années en années.
D’autre part, une charte de bonnes pratiques de la levée de liège a été mise en place dans la région afin de préserver la pérennité de la ressource en liège.

Le Chêne-liège est encore trop souvent considéré comme un concurrent du Pin maritime  et systématiquement éliminé lors des débroussaillements et des coupes rases. Sa promotion en tant qu’allié reste à poursuivre, notamment dans les zones où la culture du Pin maritime est remise en cause pour des raisons phytosanitaires ou en raison de difficultés d’exploitation sur les reliefs.
Il ne s’agit donc pas d’opposer le Chêne-liège au Pin maritime, mais d’encourager le développement de ce feuillus en accompagnement du Pin, notamment sur les zones suivantes :

  •   En lisière des peuplements de Pin, le long des voies et des parcelles,
      Sur les pentes des tucs, sur lesquelles l’exploitation mécanique du Pin est difficile et où le Chêne-liège se développe particulièrement bien,
  • Dans les trouées d’armillaire (champignon pourridé racinaire du Pin), dans lesquelles la culture du Pin est économiquement et écologiquement hasardeuse,
  • En mélange en faible densité ou en îlots dans les parcelles de Pin où le Chêne-liège se régénère naturellement et dont le propriétaire souhaite diversifier le peuplement.

Économiquement avantageuse, la régénération naturelle abondante du Chêne-liège dans le Marensin est un atout dont il faut profiter dans le cadre de la relance de la filière. Toutefois, la plantation doit être expérimentée également car un besoin existe, dans un but ornemental ou dans des zones dépourvues de régénération naturelle.

Soutenir l'association

Comme toute association, les cotisations des membres nous permettent de fonctionner et d’avancer dans nos objectifs statutaires.

La qualité de membre adhérent ouvre droit à

  • la participation à l’Assemblée Générale de l’association,
  • des prix préférentiels sur les plants de chêne liège et, le cas échéant, sur les protections des plants,
  • des conseils de gestion,
  • l’intervention de l’association pour la récolte de liège,
  • la participation à l’ensemble des activités annuelles définies lors de l’Assemblée Générale et lors des Conseils d’Administration

Bulletin d’adhésion 
Télécharger les statuts

Merci d’avance de votre soutien

Partenaires

Financeurs

Membres

Techniques